Sélectionner une page

Estime, confiance et affirmation de soi. Quelles différences ? 

Vous ne le saviez peut-être pas, mais il existe 3 niveaux d’appréciation que l’on peut avoir de nous-même. Sachez qu’il est impossible d’être au niveau de « l’affirmation de soi » si nous n’avons pas l’estime de nous-même ! C’est pour ça que les différents niveaux d’appréciation sont classés par ordre, parce que l’un ne va pas sans l’autre. Aller c’est parti, je vous présente ça tout de suite !

 

L’ESTIME DE SOI :

Avoir confiance en soi-même, décider par soi-même et pour soi-même. Cette forme de confiance en soi les spécialistes l’appellent « l’estime de soi personnelle ». C’est un jugement de la valeur globale que nous portons sur notre personne. « Je me sens nul(le) », « je suis une personne géniale », « je suis comme je suis et je m’assume » etc. Selon les spécialistes, cette estime de soi personnelle se construit très tôt durant l’enfance.

C’est la base de la confiance en soi, c’est sur elle que tout repose. Sans elle, vous aurez beaucoup de mal à prendre confiance en vous. Même si votre vie n’est qu’une succession de réussites, tout le monde vous admirera, mais pas vous. Si vous n’avez pas appris très tôt que la valeur d’un être humain est personnelle, qu’elle appartient à chacun d’entre nous et que personne n’a le droit d’en discuter.

LA CONFIANCE EN SOI :

Il s’agit des compétences personnelles. C’est la confiance dans vos actes, vos décisions, vos projets, en quelque sorte, vos savoirs-faire.  « Est-ce que je me sens capable de réaliser telle ou telle chose ? » « Bien faire mon travail, « être une bonne mère ou un bon père, bien faire la cuisine, faire une réclamation en magasin » etc.

Cela correspond à notre capacité à agir, à décider, à mener des projets et c’est ça qu’on appelle la confiance en soi. Selon les spécialistes, elle peut s’acquérir très tôt si lorsque nous étions enfants nous étions encouragés, félicités ou encore si même lorsque l’on échouait mais que notre entourage relativisait et nous donnait les moyens de nous améliorer sans nous faire culpabiliser en nous montrant le côté bénéfique et formateur de l’échec.

 

AFFIRMATION DE SOI :

Avant de pouvoir en arriver là, vous devez avoir une bonne estime de vous-même et une bonne confiance en vous. L’affirmation de soi c’est vos rapports avec les autres, vos compétences relationnelles. Vos rapports avec les autres sont-ils bons ? Les chercheurs en psychologie ont démontré que le « support social » ou autrement dit le soutien que les autres nous apportent était le meilleur moyen d’éviter la dépression.

D’ailleurs, chez les patients dépressifs, les médecins ont constaté qu’à long terme les rechutes sont moins fréquentes chez les patients qui ont travaillé sur leurs relations avec les autres. Ils ont intégré ce travail de relation avec les autres dans les soins destinés aux patients dépressifs. D’où l’importance d’établir de bonnes relations avec les autres, de leur exprimer vos besoins, vos désirs, vos émotions en tout respectant les leurs ! 

Dollivan Cirit

Entrepreneur, chroniqueur, étudiant, blogueur.

Sans but ni objectif dans la vie, je décide alors de me reprendre en main. Sauf que pour cela, il faut de la confiance en soi, chose dont j’ai longtemps manqué.

C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à partager avec vous mon histoire, mes expériences, les conseils et les techniques que j’ai pu acquérir jusqu’à maintenant et qui m’ont aidé à prendre confiance en moi. 

Parce que vous aussi vous méritez à votre tour de changer, de prendre confiance en vous, de vous affirmer, de vous aimer et de vivre votre vie pleinement.

Apprenez dès maintenant à :

RECEVEZ 1H DE FORMATION OFFERTE !

Zéro spam, 100% confidentiel.

Vous allez recevoir un email !

confiance en soi affirmez vous cadennas

CONTENU PRIVÉE !

Pour pouvoir accéder à ce contenu privé, merci de renseigner votre adresse mail.

C'est parti !

confiance en soi affirmez vous cadennas

CONTENU PRIVÉE !

Pour pouvoir accéder à ce contenu privé, merci de renseigner votre adresse mail.

C'est parti !